Qu’on l’admette ou non, ce sont les peulhs qu’on tue et qu’on maltraite à chaque fois qu’il ya une manifestation en Guinée.
Plus de 130 peulhs (hommes et femmes) résidants principalement dans la commune de Ratoma où encore à Labé ont été sauvagement tués ces dix dernières années. Et ce, sans que les criminels ne soient inquiétés ! En effet, jusqu’au jour d’aujourd’hui, aucune enquête n’a été ouverte pour rendre justice aux victimes.
C’est dire que la vie d’un peul ne représente rien en Guinée !

La semaine dernière, c’est le domicile familial du rappeur Djanii Alfa qui a été prise pour cible.
Des forces de l’ordre ont tiré à balles réelles et lancé du gaz lacrymogènes à l’intérieur de la cours. Sur les images publiées par l’interprète de PYROMANE, sur les réseaux sociaux, l’on voit clairement les impacts des balles ainsi que quelques douilles ramassés dans la concession.

Dans une vidéo diffusée en direct sur sa page Facebook, dans la nuit de ce dimanche à lundi, Djanii Alfa a déploré le silence des célébrités peulhs face à cette injustice qui vise directement leur communauté.
Le rappeur dit ne pas comprendre que les chanteurs, les commerçants, les footballeurs, les humoristes, les cadres, les militaires… peulhs ne réagissent pas lorsqu’un dès leur se fait injustement tuer ou maltraiter par les forces de l’ordre.

Pour Djanii Alfa, nul ne viendra mener le combat à la place des peulhs. Il faut d’abord qu’ils se lèvent et expriment leur colère avant que les autres ne viennent les soutenir.
Par ailleurs, Il souligne que ce ne sont pas les autres qui détestent les peulhs, mais les peulhs qui ne s’aiment pas entre eux.
« Ce ne sont pas les autres qui sont contre nous. C’est nous qui avons posés nos fesses sur notre dignité. C’est pourquoi nous continuons à subir » dira-t-il.

Djanii Alfa assure qu’à partir de maintenant, il ne parlera plus jamais à aucun artiste qui restera silencieux face à cette injustice !

Découvrez son intervention en intégralité.


DDQAT by 224 Together 4Ever

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom